La nouvelle plateforme de recharge de DJI

Dans le domaine en constante évolution de la technologie des drones, le DJI Dock s’impose comme une innovation majeure. Cette plateforme révolutionnaire ouvre de nouvelles perspectives en matière d’automatisation des opérations de drones, offrant une efficacité sans précédent et un potentiel d’optimisation des ressources inégalé. Découvrez comment le DJI Dock peut transformer votre manière de travailler avec les drones.

Qu’est-ce que le DJI Dock ?

Le DJI Dock est une plateforme de recharge automatique conçue par DJI pour les drones de la série Matrice. Il offre un système de recharge automatisé pour les batteries de drone, permettant aux drones de revenir automatiquement à la base pour se recharger entre les missions, ce qui optimise l’efficacité opérationnelle. Le dock facilite également le remplacement rapide des batteries, assurant une disponibilité continue des drones lors des opérations.

En plus de sa fonction de recharge automatique, il offre la possibilité de déployer les drones de la série Matrice à distance. Grâce à cette fonctionnalité, les opérateurs peuvent déployer les drones depuis le dock sans avoir besoin d’une intervention physique sur place. Cela ajoute une flexibilité opérationnelle significative, permettant un déploiement rapide et efficace des drones pour diverses missions, tout en maintenant la facilité de recharge automatique pour assurer une autonomie prolongée des drones.

Comment fonctionne-t-il ?

Le DJI Dock nécessite une alimentation électrique. En effet, le dock doit être alimenté en électricité pour fonctionner. Il est généralement connecté à une source d’alimentation électrique stable. 

Une connexion réseau est primordiale pour la communication et le contrôle à distance, le dock doit être connecté à un réseau, généralement via une connexion Internet. Cela permet aux opérateurs de gérer les opérations et de contrôler les drones à distance depuis n’importe quelle lieu.

De plus, l’installation du dock nécessite une infrastructure au sol appropriée. Cela inclut un emplacement dégagé pour le décollage et l’atterrissage des drones, ainsi que des mesures de sécurité pour éviter les interférences et les accidents.

Aussi, les opérateurs doivent programmer et configurer le dock en fonction des besoins spécifiques de leurs missions. Cela peut inclure la planification des itinéraires de vol, la détermination des intervalles de recharge, et d’autres paramètres opérationnels. 

Le DJI Dock nécessite une maintenance régulière pour assurer un fonctionnement fiable. Cela peut inclure l’inspection des composants, le remplacement des pièces défectueuses, et la mise à jour des logiciels.

Enfin, le DJI Dock est conçu pour fonctionner avec des drones spécifiques de la série Matrice de DJI. Il est important que les drones utilisés soient compatibles avec le dock pour assurer un fonctionnement harmonieux.

Quelles sont les domaines d’applications propices à l’utilisation du Dji Dock ?

La configuration de la technologie du DJI Dock répond à des besoins spécifiques en partie dans le domaine de la maintenance et de la télésurveillance.

1. Inspection des Pylônes Électriques

Le DJI Dock est utilisé pour automatiser l’inspection des pylônes électriques dans le secteur de l’énergie. Les drones équipés de caméras thermiques et de capteurs LiDAR sont déployés pour détecter les points chauds, les défaillances structurales et la corrosion des pylônes. Les données collectées sont ensuite analysées en temps réel pour évaluer l’état de santé des infrastructures et planifier les travaux de maintenance préventive.

2. Surveillance des Gazoducs

Dans l’industrie gazière, le DJI Dock est utilisé pour surveiller les gazoducs et détecter les fuites potentielles. Les drones équipés de capteurs de gaz et de caméras multispectrales parcourent les tracés des gazoducs, identifient les émissions de gaz anormales et en cartographiant les zones à risque. Cette approche proactive de surveillance permet de prévenir les accidents et de garantir la sécurité des installations.

3. Inspection des Éoliennes

Les parcs éoliens font également appel au DJI Dock pour l’inspection et la maintenance de leurs éoliennes. Les drones équipés de caméras haute résolution et de capteurs acoustiques effectuent des survols réguliers des éoliennes pour détecter les pales endommagées, les problèmes de roulement et les vibrations anormales. Cette surveillance proactive permet d’identifier les problèmes avant qu’ils ne compromettent la production d’énergie et nécessitent des réparations coûteuses.

4. Maintenance des installations Industrielles

Enfin, le DJI Dock est utilisé dans les installations industrielles pour la maintenance préventive des équipements critiques. Les drones équipés de caméras et de capteurs spécifiques effectuent des rondes de surveillance régulières, vérifiant l’état des machines, des cuves de stockage et des systèmes de ventilation. Les données collectées sont analysées pour identifier les tendances de dégradation et planifier les interventions de maintenance avant que les équipements ne tombent en panne.

5. Inspection des Centrales Solaires

Le DJI Dock est également utilisé pour l’inspection des centrales solaires, offrant une solution efficace pour évaluer l’état des panneaux solaires et des infrastructures associées. Les drones équipés de caméras thermiques et de capteurs de rayonnement solaire survolent les champs solaires, détectant les cellules défectueuses, les câbles endommagés et les zones d’ombrage. Cette inspection régulière permet d’identifier les problèmes de performance et de garantir un fonctionnement optimal des centrales solaires, maximisant ainsi la production d’énergie renouvelable.

6. Suivi des Exploitations Agricoles

Dans le domaine agricole, le DJI Dock est utilisé pour surveiller et optimiser les exploitations agricoles, offrant des avantages significatifs en termes de gestion des cultures et de rendement. Les drones équipés de capteurs multispectraux et de caméras RGB survolent les champs, collectant des données sur la santé des cultures, la couverture végétale et l’humidité du sol. Ces informations sont utilisées pour identifier les zones de stress, ajuster les pratiques agricoles et optimiser l’irrigation et la fertilisation, ce qui permet d’augmenter les rendements tout en réduisant les coûts et l’impact environnemental.

7. Suivi de chantier

Le DJI Dock peut être déployé sur des chantiers de grande envergure, offrant ainsi une surveillance en temps réel des progrès des travaux à distance pour les maîtres d’œuvre. En outre, la transmission vidéo en temps réel permet non seulement une évaluation précise de l’avancement des travaux, mais offre également une perspective aérienne permettant une vision globale de l’organisation générale du chantier.

Les avantages du DJI Dock

L’utilisation du DJI Dock présente plusieurs avantages notables pour les opérations avec les drones de la série Matrice. Il permet une automatisation complète du déploiement et de la recharge des drones, réduisant ainsi la nécessité d’une intervention humaine constante et améliorant l’efficacité opérationnelle. Grâce à la possibilité de retour automatique au dock pour la recharge entre les missions, le DJI Dock garantit une autonomie continue, cruciale notamment pour la surveillance ininterrompue. Sa flexibilité d’utilisation autorise le déploiement à distance, avantageux dans des environnements difficiles d’accès. En automatisant la recharge des batteries, le dock optimise l’utilisation des ressources, réduisant les temps d’arrêt et contribuant à des cycles de mission plus rapides. Cela se traduit par une réduction des coûts opérationnels à long terme, tout en améliorant la sécurité grâce à la recharge automatique qui diminue les risques liés aux changements de batteries sur le terrain, particulièrement dans des environnements sensibles ou dangereux.

La législation autour de cette innovation

Dans le cadre de la réglementation européenne, lors de missions autonomes, le DJI Dock n’entre pas dans les scénarios standards STS-01 ou STS-02. Dès lors, il est nécessaire de réaliser un SORA (Specifics Operations Risk Assessment ou en français « Evaluation Spécifique des Risques Opérationnels »).Le SORA (Specific Operations Risk Assessment) est un processus de gestion des risques spécifiques aux opérations de drones, développé par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) pour les opérations en scénarios spécifiques. Si vous envisagez de réaliser un SORA pour effectuer des vols de drone en dehors du cadre européen, vous devrez adapter votre approche en fonction des réglementations et des autorités de l’aviation civile locales.

Fiche technique du DJI Dock

Atterrissage d’un drone sur le DJI Dock

Caractéristiques :

Poids Total : 105 kg (sans le drone DJI M30T)

Poids du DJI M30T : 3,99 kg

Dimensions :

  • Couvercle ouvert (station météo exclue) : 1 675 mm × 895 mm × 530 mm (L × l × H)
  • Couvercle fermé (station météo exclue) : 805 mm × 895 mm × 840 mm (L × l × H)

Alimentation :

  • Tension d’entrée : 100-240 VCA, 47-63 Hz
  • Puissance d’entrée maximale : 1 500 watts

Température de fonctionnement : -35 à 50°C (-31 à 122°F)

Indice de Protection d’Entrée : IP55

Capacité d’Accueil : 1 drone

Conditions de Vol :

  • Vitesse du vent d’atterrissage maximale autorisée : 12 m/s
  • Altitude maximale de fonctionnement : 4,000 m
  • Rayon de fonctionnement maximum : 7,000 m

Réception Satellite RTK :

  • Fréquence de réception :
  • GPS : L1 C/A, L2, L5
  • BeiDou2 : B1l, B2l, B3l
  • BeiDou3 : B1l, B1C, B2a, B3l
  • GLONASS : L1, L2
  • Galileo : E1, E5A, E5B

Précision de positionnement de la station de base RTK :

  • Horizontale : 1 cm + 1 ppm (RMS)
  • Verticale : 2 cm + 1 ppm (RMS)

Performances de Charge :

  • Tension de sortie : 18 à 26,1 V
  • Temps de charge : 25 minutes (à une température ambiante de 25 °C et une charge de 10 % à 90 %)
Pour en savoir plus sur le Dji Dock, rendez vous sur le site : https://enterprise.dji.com/fr/dock